Kerala

Bonjour à tous, aujourd’hui je vous emmène au Kerala, un état du sud de l’Inde. Un peu plus riche, un peu plus propre et un peu plus verdoyant que le nord ! Petite particularité : dans le Kerala et le sud de l’Inde on a vu beaucoup d’hommes avec des dothis, tenue traditionnelle qui ressemble un peu à une jupe, alors que dans le nord c’est plutôt les turbans. Les femmes, elles, restent fidèles au sari. Chaque état a sa spécificité et l’Inde est tellement vaste que je m’y perds un peu parfois ! En tout cas le Kerala est un état magnifique : de superbes paysages et une nature préservée !

munnar (11).JPG

Une carte :

liaison-goa-kerala

Nous avons passé huit jours (sept nuits) dans le Kerala avec un chauffeur pour les cinq premiers jours ! Comme vous le savez, le chauffeur très peu pour moi ! Et hélas cette fois-ci fût pire que dans le nord, cinq heures de route par jour dans des routes montagneuses à se retenir de vomir et à ne même pas pouvoir s’arrêter pour profiter du paysage ! Bref, du coup j’ai un peu l’impression d’être passée à côté du Kerala, j’ai vu beaucoup de choses mais très vite donc sans explorer vraiment ! Une petite sensation d’être restée sur ma faim dans cette partie de l’Inde que je voulais découvrir par-dessus tout !

kerala

Première étape : Kochi ! Après une journée perdu dans l’avion depuis Goa, avec une escale à Bangalore, nous arrivons à Kochi à 21h. Le chauffeur nous emmène à l’hôtel et voilà ! Puis le lendemain, nous lui disons qu’il nous reste seulement 3000 roupies à toutes les deux car il n’y avait pas d’ATM où nous étions ! Il nous répond ok ok : et bien il est doué le bougre car en deux heures il nous a tout fait dépenser. Un petit tour au musée du folklore du Kerala : sympa mais loin d’être indispensable. Puis un tour en bateau dans les backwaters : chose que je voulais absolument faire ! Sauf que là c’était le truc à touristes. Donc bonne déception et après c’était, maintenant direction Munnar, il y a quatre heures de routes donc bye bye Kochi ! J’avoue que je suis restée sur ma faim. On m’avait dit Kochi c’est superbe tu vas voir, du coup je n’ai rien vu, je suis complètement passée à côté de la ville… Merci chauffeur !

kochi backwaters (13).JPG

Quatre heures de routes de montagnes avec des paysages à couper le souffle : des champs de thés magnifiques, des cascades, des montagnes plongées dans le brouillard… Et nous voilà arrivées à Munnar. Plutôt que de s’arrêter là et de profiter de cette petite ville charmante perdue dans les montagnes, notre chauffeur veut nous emmener dans des points précis un peu plus loin. Nous avons donc le droit à un stop sur un barrage : strictement aucun intérêt, il y a un lac donc on peut faire du bateau. Puis il nous propose un tour en éléphant, une visite dans une roseraie et plusieurs fois une visite de marchés aux épices ! Après avoir dit non à toutes ses propositions, nous acceptons d’aller au fameux echo point : l’apothéose du tourisme à l’indienne. Un phénomène naturel : quand on parle, ça résonne sur les parois autour donc un stop sympa en théorie. Sauf que la notion de tourisme version indienne c’est des barrières moches qui défigure le paysage avec cinquante stands qui vendent des conneries autour d’un point précis où bien sûr il faut payer pour possiblement faire un écho ! Tout le charme du lieu est donc complètement rompu grâce au tourisme de masse primaire !

kochi backwaters (104).JPG

Du coup retour à Munnar pour dormir, le lendemain nous demandons à voir l’église de Munnar qui est très connue ! Sauf que pour ça il faut retourner en ville, donc notre chauffeur nous dit je vous emmène à une autre église, ne vous inquiétez pas ! Et des églises il y en a énormément dans le Kerala, c’est assez marrant, elles sont de pleins de styles différents et surtout blanches, il y en a des très belles. A plusieurs reprises nous avons demandé de nous arrêter sur la route pour prendre en photos les champs de thés ou les églises mais le chauffeur s’arrêtait uniquement où il voulait donc la seule église moche du chemin et les champs de thés avec un gros panneau publicitaire au milieu ! Bye bye Munnar nous n’avons donc encore rien vu de la ville, heureusement que les paysages sur la route en valaient la peine (ils ne sont que dans mes souvenirs, pas dans mes photos désolé).

P1030753.JPG

Troisième jour : Kumily et le parc de Thekkady. Premier stop de la journée : trouver de l’argent ! Heureusement un ATM d’ouvert : une heure plus tard on a 2000 roupies chacune. Le problème de la monnaie n’est toujours pas réglé au moment où j’écris cet article c’est-à-dire deux semaines plus tard quand nous quittons l’Inde ! Le parc de Thekkady ou le periyar wildlife sanctuary n’a en fait aucun intérêt si vous ne payez pas un guide ! Il est interdit de se balader seul dans le parc, bien sûr l’entrée est payante (450 roupies par personne) pour avoir accès à une zone très restreinte du parc d’où partent les bateaux pour naviguer sur le lac (et soi-disant apercevoir de la faune sauvage). Notre chauffeur nous a proposé un tour en jeep dans le parc à seulement 2000 par personne (soit tout notre argent), et après quatre heures de voiture je ne crois pas. Bien sûr il s’est bien retenu de nous expliquer que l’entrée simple ne servait à rien et même s’il nous l’avait dit, son anglais était tellement mauvais que nous n’aurions rien compris. Bref une journée pour rien mais j’ai quand même réussi à trouver du street art ! Et surtout j’ai goûté à une coco fraîche : découverte culinaire pour moi 🙂

munnar (63).JPG

Street art Thekkady:

Le lendemain départ aux aurores pour Allepey et le house boat ! Encore quatre heures de voiture puis notre chauffeur nous largue devant le house boat en nous disant demain ça sera un autre chauffeur ! Bon ben ok au revoir ! Et alors là : très grosse déception : je me faisais tout un film du house boat, je m’attendais à un truc génial sauf que c’est l’agence qui l’avait réservée pour nous ! Donc nous nous sommes retrouvées dans un bateau uniquement pour nous deux avec deux hommes d’équipages qui évidement ne parlait pas anglais (ça serait trop facile sinon, c’est pas comme si c’était une langue officielle du pays et que les gars travaillent dans le secteur du tourisme). En gros c’était le house boat industriel : en mode tourisme de masse, tous les bateaux à la file indienne (ahah lol). Nous avons navigué une heure puis on s’arrête pour manger, et puis deux heures et on s’arrête pour la nuit. Sauf que l’arnaque que nous n’avons vues que le matin c’était que l’arrêt pour la nuit était sur la rive opposée de l’endroit où nous avions embarquée ! Enfin voilà aucun charme, le but étant de nous proposer de faire un tour au marché, un massage ou un tour en canoë pour dépenser plus d’argent ! Très loin de l’authenticité à laquelle je m’attendais. Mais bon on s’est reposé et j’ai pu écrire des articles pour le blog, voir les backwaters un peu plus qu’à Kochi et j’ai découvert les beignets de bananes plantains frits à l’huile de coco !

house boat (13).JPG

Dernier jour avec chauffeur pour aller à Varkala. Et là, l’apothéose de ces cinq jours avec chauffeur : voiture sale (mon t-shirt est encore sale à cause de la ceinture), climatisation à fond pendant quatre heures de routes malgré nos demandes de diminuer et surtout le gars qui ne parle pas un mot d’anglais et ne fait même pas semblant d’être aimable ! Et quand nous demandons si le lendemain un chauffeur vient nous chercher pour aller à la gare car normalement nous avions payé pour ça, il nous répond que ça sera un taxi et il se barre ! Donc bon la journée payée de chauffeur où en fait c’est une demie journée un peu bof ! J’ai essayé de contacter l’agence pour avoir une facture détaillée des prix surtout au niveau des chauffeurs mais bizarrement je ne reçois pas de réponse ! Donc si vous pouvez éviter les agences surtout faites-le ! Heureusement Varkala est une très belle destination : des plages surplombées par les falaises. Magnifique.

varkala beach (2).JPG

Le lendemain, nous devions prendre le train pour Trivandrum à 10h donc nous avions demandé le chauffeur pour neuf heures ! Et là je ne sais pas de quelle manière neuf s’est transformé en six heures trente ! Ah ben nan va falloir revenir plus tard, là je dors ! C’était les gens de l’hôtel qui avaient commandé le taxi et j’ai eu beau répéter l’heure quatre fois en disant « 9, ok ? », ben en fait ils avaient rien compris ! L’important est que nous sommes arrivées à l’heure à la gare, nous avons même pris le train en marche car notre wagon était trop loin ! Indian style 🙂

trivandrum j1 (157).JPG

Trivandrum ou de son nouveau nom Thiruvananthapuram (à vos souhaits !), nous y sommes restées deux jours. Ville assez sympathique où on a pu se balader à pied sans problème. Nous avons visité plusieurs lieux : la cathédrale saint Joseph, napier museum, pleins d’églises. Et la ville est surtout connu pour son temple hindou Sri Padmanabhaswamy qui abrite un trésor. Mais nous n’avons pas pu y rentrer car le temple est exclusivement réservé aux hindous en habits traditionnels. Il y a des belles plages à Trivandrum à une trentaine de kilomètres, la plage de la ville présentant peu d’intérêt. Par contre un peu de Street art et ça j’aime ^^ Petite anecdote marrante : une indienne m’a demandé où j’avais acheté mon pantalon car il était trop beau. J’ai cru que c’était une blague 🙂

trivandrum j2 (17).JPG

Street art Trivandrum:

Voilà pour ces sept jours passés au Kerala. Comme vous l’aurez surement ressenti dans l’article, j’ai apprécié les paysages mais hélas c’était du fast tourisme et ça ne m’intéresse pas vraiment, on est passé à côté de trop de choses en survolant les lieux. Donc si vous souhaitez découvrir le Kerala, choisissez bien soit votre agence, soit votre itinéraire. Et parfois il vaut mieux en faire moins et faire mieux que tout voir sans rien voir pour de vrai !  Prochain article sur Pondichéry, notre dernière destination indienne ! Bisous Elisabeth

smile (39).gif

Album sur fb: clik here!

logo fblogo instagram

And snapchat: babethpom



Hello everyone, today I take you to Kerala, a state of southern India. A little richer, a little cleaner and a little greener than north! Small peculiarity: in Kerala and south of India we saw a lot of men with dothis, traditional dress that looks a bit like a skirt, while in the north it is rather turbans. Women, however, remain faithful to the sari. Every state has its specificity and India is so vast that I sometimes get lost! In any case Kerala is a beautiful state: beautiful landscapes and unspoilt nature!

munnar-11

A map :

liaison-goa-kerala

We spent eight days (seven nights) in Kerala with a driver for the first five days! As you know, driver very few for me! And so bad this time was worse than the first in north, five hours of road per day in mountainous roads to refrain from vomiting and not even be able to stop to enjoy landscapes! In short, I feel a little like i missed Kerala, I saw a lot but very quickly so without really exploring! A little feeling of being spoiled of this part of India I wanted to discover above all!

kerala

First step: Kochi! After a day lost in plane from Goa, with a stop in Bangalore, we arrive in Kochi at 9pm. The driver takes us to hotel and voila! Then next day, we tell him that we only have 3000 rupees to both because there was no ATM where we were! He answers ok ok: well he is gifted because in two hours he made us spend everything. A short trip to the folklore museum of Kerala: nice but far from essential. Then a boat trip in the backwaters: something I absolutely wanted to do! Except that there was the tourist stuff. So good disappointment and after it was, now direction Munnar, there are four hours of roads so bye bye Kochi! I confess that I was still disapointed. People told me Kochi is superb, so I did not see anything, I completely missed the city … Thank you driver!

kochi-backwaters-13

Four hours of mountain roads with breathtaking scenery: magnificent fields of teas, waterfalls, mountains plunged in fog … And here we are at Munnar. Rather than stop there and enjoy this lovely little town lost in the mountains, our driver wants to take us to specific points a little further. We are therefore entitled to a stop on a dam: strictly no interest, there is a lake so you can do boat maybe. Then he offers us an elephant tour, a visit to a rose garden and several times a visit to spice markets! After saying no to all his proposals, we agree to go to the famous echo point: the apotheosis of Indian tourism. A natural phenomenon: when one speaks, it resonates on the walls around ; a nice stop in theory. Except that concept of indian tourism : it is ugly barriers that disfigures the landscape with fifty stands that sell bullshit around a specific point where of course you have to pay to possibly echo! All charm of the place is completely broken, thanks to primary mass tourism!

kochi-backwaters-104

Returning to Munnar to sleep, the next day we ask to see Munnar church which is very well known! Except for that, you have to go back to town, so our driver tells me I’ll take you to another church, do not worry! And churches there are many in Kerala, it is quite funny, they are full of different styles and especially white, there are some very beautiful. Several times we asked to stop on the road to take pictures of tea fields or churches but the driver stopped only where he wanted so the only lousy church on the way and the fields of teas with a large billboard between ! Bye bye Munnar, so we have not seen anything of the city, fortunately landscapes on the road were worth it (they are only in my memories, not in my photos sorry).

p1030753

Day 3: Kumily and Thekkady Park. First stop of the day: find money! Fortunately an ATM was open: one hour later we have 2000 rupees each. Problem of money is still not resolved at the time of writing this article, that is to say two weeks later when we leave India! Thekkady park or the periyar wildlife sanctuary has no interest if you do not pay a guide! It is forbidden to walk alone in the park, of course entrance is not free (450 rupees per person) to have access to a very restricted area of the park from where boats leave to sail the lake (and so-called Sight of wildlife). Our driver offered us a jeep tour in the park at only 2000 per person (all our money), and after four hours of driving I do not think so. Of course he refrained from explaining to us that the simple entry was useless and even if he had told us, his English was so bad that we would have understood nothing. In short a day for nothing but I still managed to find street art! And especially I tasted a fresh coconut: culinary discovery for me 🙂

munnar-63

Street art Thekkady:

The next day departure for Allepey and the house boat! Another four hours drive then our driver drops us in front of the house boat telling us tomorrow it will be another driver! ok goodbye! And then, very big disappointment: I made a whole house boat film, I expected a great stuff except that it was the agency that had reserved for us! So we found ourselves in a boat only for both of us with two crewmen who obviously did not speak English (it would be too easy otherwise it’s not like it was an official language of the country and guys are working In the tourism sector). Basically it was industrial houseboat: in mass tourism mode, all boats in single file. We sailed an hour then we stop to eat, and then two hours and we stop for the night. Except that we only saw in the morning : stop for night was on opposite side of the place we had boarded! Finally there is no charm, they offer us to buy a walk to market, a massage or a canoe ride to spend more money! Very far from the authenticity that I expected. But well we rested and I could write articles for blog, see backwaters a little more than in Kochi and I discovered donuts of plantain bananas fried with coconut oil!

house-boat-13

Last day with driver to go to Varkala. And there, apotheosis of these five days with driver: dirty car (my t-shirt is still dirty because of belt), air conditioning thoroughly for four hours of road despite our requests to decrease and especially the driver who does not speak a word of English and does not even pretend to be amiable! And when we ask if next day a driver comes to pick us up to go to the station because normally we paid for it, he tells us it will be a taxi and he goes away! So we paid a day with a driver when in fact it’s a half day ! I tried to contact the agency to get a detailed price bill especially at the driver level but oddly I do not get an answer! So if you can avoid agencies especially, do it! Fortunately Varkala is a very beautiful destination: beaches overhung by cliffs. Magnificent.

varkala-beach-2

The next day we had to take train to Trivandrum at 10am so we asked driver for nine hours! And then I do not know how nine was transformed into six thirty! It was people of hotel who had ordered taxi and I repeat time four times saying « 9, ok? « Well, they did not understand anything! Important thing is that we arrived on time at station, we even took the train running because our wagon was too far! Indian style 🙂

trivandrum-j1-157

Trivandrum or its new name Thiruvananthapuram (to your wishes!), We stayed there for two days. Nice town where you could walk around without any problems. We visited several places: St. Joseph’s Cathedral, napier museum, full of churches. And city is best known for its Hindu temple Sri Padmanabhaswamy which houses a treasure. But we could not get in because temple is reserved exclusively for Hindus in traditional clothes. There are beautiful beaches at Trivandrum about thirty kilometers away, the beach of the city showing little interest. On the other hand a little street art and that I like ^^ Small funny anecdote: an Indian asked me where I had bought my pants because it was too beautiful. I thought it was a joke 🙂

trivandrum-j2-17

Street art Trivandrum:

So much for these seven days in Kerala. As you surely felt in this article, I enjoyed scenery but it was fast-tourism and it does not really interest me, we missed too many things while flying over the place. So if you want to discover Kerala, choose either your agency or your itinerary. And sometimes it’s better to do less and do better than see everything without seeing anything for real! Next article on Pondicherry, our last Indian destination! Kisses Elisabeth

smile-39

Album sur fb: clik here!

logo fblogo instagram

And snapchat: babethpom

banniererr

Publicités

5 réflexions sur “Kerala

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s